informations,
conseils sur le
théâtre contemporain,
aides aux auteurs
s'inscrire à la newsletter
retrouvez-nous sur
     

Auteure


Emmanuelle DROUIN

J'ai ouvert la porte, je suis sortie, j'avais 18 ans, j'ai pris le risque...

 Dehors, Ema Drouin croise le chemin de la famille Morallès, avec qui elle s'envole pour la première fois au trapèze, puis elle rencontre Philippe Freslon et, en 1987, ils fondent la Compagnie Off à Tours. Elle y aborde l'écriture, la conduite des spectacles et des interventions, la direction d'acteurs. Trapéziste et actrice, elle y interprète les images décalées du répertoire de la compagnie.

 Élève de l'Ecole nationale du cirque au Carré - Sylvia Montfort, elle suit les cours de l'école de Trapèze Volant de Jean Palacy à Noisiel, joue avec la Ligue d'Improvisation. Elle travaille avec Philippe Gaulier, Sigmunk Molik, Tarak Hamman, (méthode Grotowski). Elle suit également les cours d'Alexandre del Peruggia.

 En 1990, elle s'émancipe, et invente un « Deuxième Groupe d'Intervention » pour aller au contact, pour s'exposer, sexe poser ?, avec des femmes, et avec des mots. S'en suivent interventions in situ, inauguration de galeries d'art contemporain... et la création d'un groupe de 12 majorettes décalées « Les Majorettes de Sainte-Radegonde ».

 En 1995, elle part avec son « héritage » pour réaliser son ambition : écrire pour la rue et placer l'acteur et la prise de parole au coeur de l'espace public. Elle fonde Deuxième Groupe d'Intervention - avec Jérome Plaza et Renaud Grémillon - et s'installe avec l'association de compagnies artistiques « les Mêmes » dans l'ancienne Blanchisserie du groupe hospitalier Charles Foix, spécialisé en gérontologie, à Ivry-sur-Seine.

 Après « PANOPLIES - Catalogue » (1999), un témoignage sans fausse pudeur de cinq femmes d'aujourd'hui, elle crée « PAROLES DE MUR » Foire et tragédie, un rituel pour neuf acteurs et un mur, proposé dans des rues « de derrière », rues délaissées ou de passage. En 2004, elle investit les abords des cathédrales avec son équipe des chercheurs du Groupe de Recherche Es Poetic (GREP) et crée « AU CHEVET DES CATHÉDRALES ». En 2005, elle crée « ETAT(S) DES LIEUX », une fiction à l'échelle d'un quartier dans lequel dix habitants fictifs révèlent leurs histoires sur l'espace public qui, grâce à cette intime révolution, s'offre une nouvelle géographie. En 2007, elle revisite les méthodes du GREP pour les adapter à tous types de lieux.

 Parallèlement, elle met en place des formations, des ateliers de recherches « Espaces-Ecrits-Eprouver la ville », sessions de recherche avec des acteurs et des écrivains et des interventions spécifiques pour le personnel soignant et les patients de l'Hôpital Charles Foix.

 Ema Drouin pilote avec Françoise Vuillaume le groupe « Ecrire pour la rue » mis en place par le ministère de la Culture dans le cadre du Temps des Arts de la Rue.

 Présidente de la Fédération des Arts de la Rue en Ile-de-France entre 2006 et 2008.

 Elle fait partie du groupe de travail « Mais Que Font Les Artistes ? ».

 Fin 2007, Deuxième Groupe d'Intervention quitte la Blanchisserie et ouvre « boutique » à Malakoff.

dernière mise à jour : 30/01/15


textes soutenus par le CnT

Tragédie !

Aide à la création - Cat. DRAMATURGIE PLURIELLE - printemps 2009