informations,
conseils sur le
théâtre contemporain,
aides aux auteurs
s'inscrire à la newsletter
retrouvez-nous sur
     

Auteur


Robert PICCAMIGLIO

Né à Annecy au printemps 1949 de parents italiens. Père Bergamasque. Mère Napolitaine. Dix ans plus tard en 1959, il décroche la nationalité française. Il devient donc civilisé. A l'école de la République il tente sans succès d'obtenir son certificat d'études primaires. Le directeur de l'école dira de lui : « Elève turbulent et indiscipliné. S'obstine à ne pas comprendre ce qu'on se doit de lui enseigner. Il n'y a rien de bon à en attendre»

 Premier travail. Manoeuvre dans le bâtiment. Puis service militaire. On ne lui accordera pas son certificat de bonne conduite. Motif. « Soldat de deuxième classe particulièrement indiscipliné et réfractaire aux ordres qu'on lui donne »

 Au retour c'est le début d'une « carrière » à l'usine. Il y restera 33 ans. Elle coïncide avec la publication chez l'éditeur Jacques Brémond de ses premiers textes poétiques. Suivront chez ce même éditeur une vingtaine d'ouvrages. Poésie, théâtre, récits... En 1996 rencontre avec le comédien, metteur en scène Valentin Traversi qui portera à la scène «Le voyage à Bergame» en 1997, «Chroniques des années d'usine» en 2000 puis «Saint Germain des Fossés» en 2006. Il se tourne ensuite vers une écriture romanesque et publie son premier roman «La station service» en 1997 chez Albin Michel. Suivront chez ce même éditeur «Chroniques des années d'usine» et «La valse dans le noir». Puis Albin Michel se sépare de lui pour cause de ventes très insuffisantes. Il signe alors aux Editions du Rocher et publie «Bergame» en 2004 puis «Tous les orchestres» en 2005, tout en poursuivant son métier d'ouvrier métallurgiste. Sous l'appellation d'agent de fabrication. Incapable de la moindre promotion sociale suite aux commentaires avisés de son encadrement : « Ouvrier trop individualiste et indiscipliné. Ne peut prétendre à une quelconque évolution au sein de l'entreprise »

 En 2002 il entame une collaboration avec Jean-Claude Bernard des Editions Encre et Lumière. Suivront la publication «D'incantations Matteo», «Chemin sans croix» et «Saint Germain des Fossés».

 Janvier 2006, après 43 ans passés au service de la grande industrie, il prend une retraite qualifiée et méritée. Toutefois son activité littéraire reste soutenue. Il publiera au printemps 2008, son dernier texte poétique, «Une procédure humaine» aux Editions Encre et Lumière et en janvier 2007 son nouveau roman, «Des bastringues des fanfares» aux Editions du Rocher. Ils feront suite aux 44 livres publiés au cours de ces trente dernières années.

dernière mise à jour : 03/05/15


textes soutenus par le CnT

Maudites comédies

Aide à la création - Cat. TEXTE DRAMATIQUE - automne 2008