informations,
conseils sur le
théâtre contemporain,
aides aux auteurs
s'inscrire à la newsletter
retrouvez-nous sur
     

Auteure


Darina AL JOUNDI

Darina al-Joundi est née en 1968 à Beyrouth [Liban] et est actrice depuis l'âge de 8 ans. Depuis elle est devant et derrière la caméra comme réalisatrice, actrice ou scénariste. Malgré les années de guerre, ses ambitions ne se sont pas limitées au Liban. Elle a travaillé dans tout le monde arabe et dans des coproductions arabo-européennes. Elle est passée du théâtre à la télévision, de la radio au cinéma. Parallèlement à son métier de comédienne, elle écrit et réalise des courts métrages. Sur des tournages de fictions ou de documentaires, elle est assistante à la mise en scène ou chargée de production. Elle développe des concepts de programmes pour la télévision. Sa passion pour le cinéma l'a emmenée dans une expérience de promotion d'un cinéma différent au Moyen-Orient, grâce à sa participation dans la société de Production-Distribution de Films «Crystal Films», basée à Beyrouth au Liban. Elle y occupe le poste de conseillère artistique et responsable des relations publiques. Elle parle couramment l'arabe, le français et l'anglais.

 Au théâtre : elle joue notamment dans «Killing Game» d'Eugène Ionesco, «Le Procès» de Franz Kafka ou encore «Persona» de Bergman. Par le récit de sa vie dont elle a confié l'adapation théâtrale à Mohamed Kacimi, Le jour où Nina Simone a cessé de chanter et pour lequel elle a reçu l'aide nationale à la création dramatique-Encouragement, Printemps 2007, elle relaye l'oeuvre de son père, journaliste et chantre de la Liberté. Elle y relate ses combats de femme libanaise dont chaque excès de vie était comme un espace de liberté repris sur toutes les rigidités et les enfermements qui se sont emparés de ce pays et dont elle a été témoin et victime depuis la mort de son père.

http://www.darina-al-joundi.com

dernière mise à jour : 30/01/15


textes soutenus par le CnT

Le Jour où Nina Simone a cessé de chanter

Aide à la création - Cat. ENCOURAGEMENT - printemps 2007