informations,
conseils sur le
théâtre contemporain,
aides aux auteurs
s'inscrire à la newsletter
retrouvez-nous sur
     
  publié le 16 avril 2013  

Petit déjeuner de présentation du Centre de Médiation Culture



Mardi 28 mai à 9h30 au CnT 

Avec Jean Vincent, avocat au Barreau des Hauts-de-Seine et enseignant, co-fondateur du Centre de Médiation Culture et Isabelle Meunier, médiatrice, responsable service juridique SACD et co-fondatrice du Centre de Médiation Culture

Qu'est-ce que la médiation ? Comment cela fonctionne-t-il ? Qu'est-ce que le CMC ? Le CnT, partenaire du Centre de médiation Culture organise cette réunion afin que deux de ses représentants présentent cette alternative à la procédure judiciaire pour résoudre à l'amiable les litiges.

Reservations : 01 44 61 84 85 ou accueil@cnt.asso.fr

La médiation est un mode alternatif de résolution des différends. Confidentielle, elle préserve la réputation des personnes et des organisations et peut contribuer à des relations futures apaisées. La médiation est beaucoup plus rapide qu’une procédure judiciaire et n’est soumise à aucun aléa quant à son résultat puisqu’il ne peut être imposé. Les parties sont libres de la quitter à tout moment. Contrairement à un juge ou à un arbitre, le médiateur ne peut rien imposer. Son rôle est d’aider les personnes à exprimer leur point de vue, s’écouter, dialoguer puis trouver une solution. La neutralité et l’indépendance du médiateur sont essentielles, de même que son respect absolu de la confidentialité.

L’initiative
de créer un Centre de Médiation dédié aux secteurs culturels vient de professionnels de ces secteurs, après qu’ils aient constaté que les litiges y sont nombreux, que la médiation y est presque inconnue, et qu’une certaine paupérisation des petits acteurs (artistes, micro-entreprises, etc.) y rend parfois inaccessible le recours à une procédure judiciaire pour faire valoir ses droits. Le Centre de Médiation Culture est administré par une association loi 1901 poursuivant un but d’intérêt général. Ses premiers partenaires professionnels sont l’AFD (alliance française des designers), le CAAP (comité des artistes et auteurs plasticiens), le CNT (centre national du théâtre), le Centre musical FGO Barbara, la SACD (société des auteurs et compositeurs dramatiques), la SAIF (société des auteurs des arts visuels et de l’image fixe), la SCAM (société civile des auteurs multimédia), la SCELF (société civile des éditeurs de langue française), le SNES (syndicat national des entrepreneurs de spectacle), le SNM-FO (syndicat national des musiciens- FO), l’UNPI (union nationale des peintres illustrateurs), l’UPP (l’union des photographes professionnels) et ZEBROCK (association d’action culturelle musiques populaires en Seine St Denis). 


La philosophie du Centre de Médiation Culture:

Il s’agit d’un outil dédié aux secteurs culturels, créé avec des partenaires qui sont les principaux acteurs professionnels de ces secteurs, destiné à promouvoir le recours à la médiation et la faire entrer dans les usages, avec des tarifs qui tiennent compte de la situation matérielle des parties, avec des médiateurs agréés qui s’intéressent au champ culturel. 


Le fonctionnement :

Une saisine simplifiée, le cas échant par une seule des parties (à charge pour le CMC de convaincre l’autre partie d’accepter le recours à la médiation), un respect très strict des règles déontologiques par les médiateurs, une équipe restreinte et soudée de médiateurs indépendants, formés et agréés par des organismes reconnus, la mise à disposition d’un outil administratif par l’AGECIF (principal centre de formation professionnelle dans le champ culturel), la possibilité de réaliser des médiations en région, une facturation en fin de mois sans acompte initial.


Le Centre de médiation Culture est entré en activité depuis janvier 2013

www.centredemediationculture.com / accueil@centredemediationculture.com

22 rue de Picardie, 75003 Paris