informations,
conseils sur le
théâtre contemporain,
aides aux auteurs
s'inscrire à la newsletter
retrouvez-nous sur
     
  publié le 17 novembre 2014  

Découvrez en vidéo Clémence Weill, lauréate du Grand Prix de littérature dramatique 2014 pour " Pierre. Ciseaux. Papier. " - Éditions Théâtrales



Sous l’égide du Centre national du Théâtre, le jury du Grand Prix de littérature dramatique 2014, présidé par Laure Adler, s’est réuni ce 17 novembre à la Brasserie Bofinger (Paris IVème) pour sélectionner, parmi les 5 textes finalistes, le lauréat 2014, qu’il a annoncé à la presse à 12h30

- Pierre. Ciseaux. Papier. de Clémence Weill, Éditions Théâtrales
Pierre. Ciseaux. Papier. survole d’un œil amusé le quotidien de trois personnages apparemment très ordinaires. En grattant doucement leurs masques de mensonges, de doutes et d’angoisses, on découvre ce qui rend chacun d’eux unique, paradoxal et néanmoins heureux. La dissection critique de ces individus s’opère à travers une dramaturgie tout en miroirs et en regards croisés. Si la pierre bat les ciseaux qui battent la feuille, ici le Jeune Homme observe l’Homme qui observe la Femme. On y découvre tour à tour la psychologie, les anecdotes et les défauts des protagonistes, avant le bouquet final qui les affectera pour toujours.
Cette partition brillante de Clémence Weill entretient debout en bout et avec un humour caustique omniprésent notre fascination pour ce trio qui surfe sur les clichés contemporains de notre inévitable routine.
Cette pièce a été lauréate des Journées de Lyon des Auteurs de Théâtre 2013 et a reçu le soutien du comité de lecture À Mots découverts et les encouragements du Centre national du Théâtre 2012. En avril 2014, Pierre. Ciseaux. Papier. a été lu au Théâtre du Rond-Point à Paris et au Taps (Théâtre actuel et public de Strasbourg) dans le cadre du festival Actuelles.

Clémence Weill : Formée comme comédienne à l’Ecole Claude Mathieu, elle étudie en parallèle l’Histoire de l’Art à la Sorbonne. Elle a travaillé notamment avec Jean-Louis Hourdin, Matthias Langhoff, Emmanuel Demarcy Mota, Marie Vaiana, Didier Bailly, Jacques Hadjaje et dans de nombreux spectacles de rue. Depuis 2006, elle a adapté et mis en scène L’Opéra du Dragon de Heiner Muller, Mars, d’après Fritz Zorn, La Ménagerie de verre, de Tennessee Williams, Mesure pour mesure, d’après Shakespeare, Une fable sans importance - ou l’importance d’être Oscar Wilde (co-écrit avec Charles Decroix). Musicienne de formation, elle a dirigé avec Jean-Claude Vannier L’histoire de Melody Nelson et L’Enfant assassin des mouches à la Cité de la musique en 2009.
Elle a notamment écrit : Morning Personne – fresque historico-familiale d’après Calderon de Pasolini ; T.R.A.U.M.E. (créé en Alsace au printemps 2014 par le Stoken Teartet’ ) ; Weltschmerz 2, conférence désamparée (création en 2015) ; Plus ou moins l’infini (en résidence à la Chartreuse de Villeneuve les Avignon en 2013). Actuellement elle collabore avec la Cie Rêvages à la création de Les Petites Filles respirent le même air que nous, qui sera joué au Grand Bleu, CDN de Lilles en mars 2015.
Elle anime également depuis plusieurs années des ateliers de jeu et d’écriture auprès d’enfants, d’adolescents et d’adultes amateurs. Clémence a cofondé à l’été 2014 le club d’auteurs ACMÉ (Appuyés Contre un Mur qui s’Écroule) avec Aurianne Abécassis, Marc-Antoine Cyr, Solenn Denis et Jérémie Fabre.

Site des Éditions Théâtrales

Pour mémoire, les 4 autres textes finalistes 2014 sont : Sous l'armure de Catherine Anne, l’École des loisirs ; Des idiots nos héros de Moreau, Éditions Théâtre Ouvert-Tapuscrit ; Suzy Storck de Magali Mougel, Éditions Espaces 34 ; 2h14 de David Paquet, Actes Sud-Papiers/Leméac.

Le Grand Prix de littérature dramatique met à l'honneur la littérature dramatique et consacre chaque automne le texte d’un auteur de théâtre.
Les éditeurs soumettent au CnT leur sélection d’ouvrages en avril, soit entre 1 et 5 pièces d'expression française. Cinq finalistes sont désignés en octobre. La dotation du Prix, destinée à l’auteur, s’élève à 4 000 euros. La remise du Prix se déroule en présence de la presse, chaque mois de novembre, à la Brasserie Bofinger.
Le CnT œuvre au rayonnement de cette pièce primée, et accompagne tout particulièrement l’auteur lauréat. Partenaire du Grand Prix, France Culture réalise chaque année l’enregistrement de ce texte et le diffuse sur les ondes.

Jury 2014 :
En 2014, la présidence du Jury a été confiée à Laure Adler - auteure, journaliste, éditrice et productrice.
Vice-président : François Bégaudeau - écrivain, critique et scénariste.
Les membres du jury sont : Alexandra Badea, auteure, metteur en scène, scénariste et scénographe ; lauréate du Grand Prix de littérature dramatique 2013, Dominique Chryssoulis, romancière et auteure dramatique, Michel Dydim, metteur en scène, directeur du Théâtre de la Manufacture à Nancy , Jean-Paul Farré, comédien, Frédéric Franck, directeur du Théâtre de l'Oeuvre, Bernard Garnier, comédien et directeur du Troisième Bureau à Grenoble, Joëlle Gayot, journaliste, Danièle Lebrun, pensionnaire de la Comédie Française, Caroline Marcilhac, directrice de Théâtre Ouvert - Centre National des Dramaturgies Contemporaines.

Après communication de la liste des auteurs finalistes du Grand Prix de la littérature dramatique, qui compte un auteur édité par l’ancienne direction de Théâtre Ouvert, Caroline Marcilhac, actuelle directrice de Théâtre Ouvert a décidé de ne pas participer à la sélection finale du Grand Prix. Le CnT et le ministre de la Culture et de la Communication remercient chaleureusement Caroline Marcilhac pour la qualité du travail accompli en amont de cette sélection.

Le Grand Prix est financé par la DGCA, avec le soutien de la SACD.
Partenaires media 2014 : France Culture, Les Inrockuptibles, Le Magazine littéraire.